Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment gérez-vous votre temps ?

Woman Impact : Flash Coaching de Chine du Samedi

Aujourd’hui, je vais vous parler de la gestion du temps.

Nous avons tous et toutes 24 heures par jour.

La grande question est : comment allons-nous décider de les occuper ?

Regardez la vidéo, je vous explique le lien entre le temps et la reconnaissance.

Ainsi que le fonctionnement de notre réservoir à reconnaissance.

Comment on peut le vider ou le remplir…

En fonction de la façon dont on passe notre temps.

     

      • Est-ce que parfois, il y a des moments où vous arrivez à ne rien faire ? 

      • Est-ce que parfois, au contraire, vous êtes dans une super activité, vous avancez vraiment bien ? 

      • Est-ce que parfois, votre réservoir est trop plein, vous avez envie d’être seule, de ne voir personne, et au contraire, parfois, vous avez envie de voir du monde et ça vous donne de l’énergie ? 

    Comprendre comment vous fonctionnez, ça peut être vraiment important pour que vous repreniez la main consciemment sur la façon dont vous gérez votre temps. Je travaille beaucoup avec l’analyse transactionnelle, qui est vraiment une super méthode de coaching qui analyse les relations entre les gens et puis, les relations avec la vie. 

    Chine Lanzmann, la coach du leadership au féminin accueille les femmes leaders à ses déjeuners réseaux, les networking lunch, plusieurs fois dans l'année

    Déjeuners networking

    Je vous propose des déjeuners pour diversifier votre réseau, à Paris

    C’est très utile dans le travail de comprendre comment ça fonctionne. L’analyse transactionnelle distingue plusieurs façons de gérer son temps en fonction des signes de reconnaissance dont vous avez besoin. 

    Si mon réservoir de reconnaissance est vide, j’ai besoin de le remplir. Pour le remplir, rien de tel que les signes de reconnaissance. 

    Par exemple, il y a la première façon de gérer son temps qui est le retrait, le repli. Je n’ai aucun signe de reconnaissance, je me replie sur moi, aucun signe de reconnaissance dans mon réservoir. 

    La deuxième façon, ce sont les rituels. Ce sont de tous petits signes de reconnaissance. Par exemple “bonjour”, le matin, dans mon café, je mets deux sucres et je les touille. Lorsque j’arrive au bureau, j’ouvre mon ordinateur, je fais un petit coucou à la personne à côté, j’arrose ma plante et je me mets à bosser. 

    Les petits rituels, ça remplit un tout petit peu le réservoir. 

    En numéro trois, il y a les passe-temps. C’est au boulot, à la machine à café : 

    “Et alors, comment ça va ?” 

    “Oui, ça va. Qu’est-ce que tu as regardé comme série hier ?” 

    “Ah oui, j’ai regardé ça et toi ?” 

    “Ah oui, les enfants et machin, et ton patron…”

    Je pense toujours à ces personnes âgées sur le banc de mon village, qui passent la journée sur le banc. Certaines personnes passent leurs journées à la machine à café, elles ne travaillent pas, mais à la fin de la journée, elles ont discuté avec plein de gens et le réservoir est rempli. 

    Ce qui commence à bien remplir le réservoir, ce sont les activités. C’est, par exemple, faire quelque chose avec un objectif, avec un but précis. Le travail, c’est une activité. Ça peut être faire les courses, faire la cuisine… Travailler avec un objectif, ça va vraiment remplir le réservoir. 

    Ce qui le remplit encore plus rapidement, c’est quand on rentre dans l’intimité. Alors, comment entrer dans l’intimité dans les relations professionnelles ? 

    Vous avez sûrement déjà vécu ça. En tout cas, je vous le souhaite. 

    C’est quand il y a votre enfant libre qui est là : brainstormer, réfléchir, développer des idées avec une personne. Ça peut être aussi : se donner des signes de reconnaissance, d’appréciation, de dire : 

    “Voilà, ce que j’apprécie dans le travail avec toi.” 

    Ça peut être s’exprimer authentiquement, exprimer vos émotions, vraiment être dans une intimité comme on peut être avec un très bon ami, une très bonne amie, un amoureux, une amoureuse et aussi une relation professionnelle, évidemment. 

    Quand notre réservoir est vide et qu’on ne sait pas aller dans l’intimité, ou qu’on ne sait pas se mettre au travail, là, on va rentrer dans les jeux psychologiques. Les jeux psychologiques, ce sont des signes de reconnaissance négatifs. C’est ce qui fait qu’on se met à jouer. Un jeu psychologique, c’est une dispute. C’est une rumination contre quelqu’un, contre quelque chose, je rumine. 

    Chine Lanzmann, la coach en leadership au féminin, vous parle de la "toute puissance"

    Workshops à Paris

    Des matinées avec d’autres femmes leaders pour vous développer professionnellement

    Ça nourrit le signe de reconnaissance négatif. Donc ça va remplir mon réservoir, mais il va falloir que je joue très longtemps pour le remplir, parce que ça le remplit tout doucement. 

    Peut-être, vous avez déjà passé des périodes… ça m’est déjà arrivé où pendant quelques semaines j‘ai dit du mal de mon patron. C’est quand même le jeu préféré joué en entreprise, c’est de dire du mal de son patron. 

    Donc, il faut savoir que quand on est patron, que c’est normal que les autres disent du mal de vous dans votre dos. Ça fait partie de la solitude du leader et je la travaille beaucoup avec mes clientes surtout celles qui ont envie d’être aimées, d’être appréciées tout le temps. Ce n’est pas forcément possible tout le temps. 

    Voilà, quand vous voyez quelqu’un qui ne travaille pas, qui va dire du mal des autres et tout, ne rentrez pas dans son jeu, parce que ça vous fait perdre beaucoup d’énergie. Si c’est votre cas en ce moment, stop !

    Occupez-vous de vous. 

    Occupez-vous de vos besoins. 

    Mettez-vous dans des activités qui vous font plaisir. 

    Remettez-vous au travail aussi parce que vous avez vu, ça remplit bien le réservoir. 

    C’est tout ce que je vous souhaite. C’est avoir votre réservoir rempli de signes de reconnaissance positifs dans votre vie professionnelle. 

    C’est de pouvoir trouver des moments d’intimité avec d’autres personnes dans votre vie professionnelle, être à fond dans l’activité pour pouvoir vraiment déployer tout votre potentiel.

    Si vous arrivez seule, bravo ! 

    C’est formidable ! 

    Si vous avez besoin de soutien, je suis là pour vous aider.


    Photo en portrait de la coach Chine Lanzmann, coaching pour les femmes leaders

    Vous connaissez le programme Woman Impact ?

    Il s’agit d’un programme de coaching qui permet aux femmes leaders de vivre leurs meilleures années professionnelles.