Vous aussi, vous connaissez la procrastination ?

Woman Impact : Flash Coaching de Chine du Samedi

Cela vous arrive-t-il de procrastiner ? 

D’avoir super envie de faire quelque chose mais de ne pas arriver à vous y mettre ?

Et vous le vivez super mal ?

Regardez la vidéo, je vous parle de la procrastination.

Et de ce que cela peut cacher.

Car comprendre ce qu’il y a derrière, ça change tout !

Et là, vous pouvez vous débloquer pour avancer.

Il y a beaucoup de gens qui procrastinent. 

Qu’est-ce que cela veut dire ? 

Au lieu de faire quelque chose : en général, un travail, terminer un dossier ou passer un coup de fil, envoyer un mail, faire un fichier ou prendre rendez-vous, au lieu de faire ce que je devrais faire, ce que je pense qui est bien qu’il faut que je fasse ou ce à quoi je me suis engagé, je vais faire autre chose : jouer aux jeux vidéos, prendre des vacances, faire du shopping sur internet, ranger mon bureau. 

Faire plein de choses sauf la plus importante que vous avez en tête. La procrastination est un symptôme. C’est comme la fièvre. Ce n’est pas la maladie. Il y a quelque chose derrière, cela veut dire quelque chose. Donc, on ne va pas soigner la procrastination, on ne va pas soigner la fièvre. On va chercher à comprendre ce que cela veut dire.

Ce que j’ai remarqué avec mes années de coaching, c’est qu’en général, ce que cela veut dire, c’est que je pense que ce qu’il faut que je fasse correspond au besoin du « moi idéal » : 

Idéalement, il faut que je fasse un régime.

Idéalement, il faut que je prenne rendez-vous.

Idéalement, il faudrait que je termine ce dossier. 

Dans la réalité, cela ne correspond pas du tout au besoin du « moi réel ». J’ai plutôt envie de m’amuser, j’ai plutôt besoin de repos, j’ai plutôt besoin de distraction. Cela peut aussi être que ce n’est pas le bon moment ou cela peut être aussi parfois : « Je manque d’information. » Donc, je pense qu’il faudrait que je fasse cela.

Par exemple, cela arrive très souvent avec une cliente qui veut refaire son site internet par et elle procrastine, pourquoi ? 

Parce que c’est compliqué de refaire un site internet. C’est changer d’identité professionnelle. En tout cas, c’est définir son identité professionnelle. C’est aussi plein de tâches différentes. Donc, dans l’idéal, il faut que je fasse mon site internet, mais je procrastine parce que je ne sais pas par quoi commencer, je ne sais pas comment faire, j’ai besoin d’aide.

Il faut aussi réfléchir si la tâche n’est pas trop grande, trop difficile. Cela à l’air très simple : « Je vais faire mon site en une semaine. » 

Pas du tout.

Faire un site internet peut prendre six mois, de redéfinir son identité professionnelle, de savoir ce que l’on va écrire, ce que l’on va proposer, etc. Quand vous procrastinez, ne vous dites pas : « Il faut que j’arrête de procrastiner. » Parce que cela ne marche pas. 

Cela empire la fièvre, cela empire la résistance, cela empire la procrastination. Plutôt, demandez-vous : « Qu’est-ce qui fait que je ne le fais pas ? »

Autre chose aussi, pour moi, et cela fonctionne très souvent, que ce n’est pas du tout le bon moment et que souvent, je fais les choses à la dernière minute parce que j’ai un “fais vite », « dépêche-toi » et que j’ai cette capacité à pouvoir faire les choses à la dernière minute.

Ce que je recommande à mes clientes qui sont dans ce cas, c’est de prévoir juste avant la dernière minute quand même, le temps pour travailler, de savoir comment on fonctionne et non pas de se dire : « Il faut que je fasse cela, j’ai trois mois pour le faire… Je n’y arrive pas. « , « Je fais cela, c’est pour dans trois mois. Si c’est pendant trois mois, je me bloque la semaine d’avant pour faire cela. », par exemple.

D’ici là, inconsciemment ou consciemment, vous aurez réfléchi à ce qu’il faut faire. Donc parfois, la procrastination, c’est n’est pas que ce n’est pas le bon moment, c’est qu’il y a besoin de maturité.

Donc, la prochaine fois que vous procrastinerez, ne vous en voulez pas. Cherchez plutôt à comprendre ce que cela cache, de quoi c’est le symptôme. Vous aurez encore plus d’influence et encore plus d’impact dans votre vie professionnelle et c’est tout ce que je vous souhaite.

Chine